Région des Pouilles au sud de l’Italie au niveau du talon de la botte Italienne. Autre fois la ville était un centre culturel, religieux et commercial très prospère.

A ce jour, son économie est essentiellement centrée sur l’industrie de l’agriculture, les services et la céramique. Actuellement haut lieu touristique et artistique du fait de son patrimoine architectural baroque qui s’appelle « un Baroque de Lecce ». C’est à la fin du 16ième siècle qu’il a été possible de travailler cette fameuse pierre calcaire typique de la région « pierre de LECCE ». Ce style propre à la ville va la considéré comme étant un des fleurons architectural. Son surnom sera ‘la Florence Baroque », « La Florence du Sud », « l’Athènes des Pouilles ».

Son climat méditerranéen, la positionne en qualité de station balnéaire.

Pour y accéder en croisière, il faudra prendre une excursion, car la ville se trouve dans les terres.

HISTOIRE DE LA VILLE

Comme pour toute cette région méditerranéenne, les Grecques (4ième siècle av J-C) vont s’installer et créer une colonie.

Entre 269 et 267 av J-C, les Romains vont remplacer les Grecs.

Entre 553 et 840, Son histoire sera marquée par de multiples invasions, destructions et pillages par les Ostrogoths, Les Byzantins, Les Slaves, Les Lombards, Les Magyars, Les Sarrasins.

Entre 1055 et 1069, cette terre va connaître une lutte entre les Byzantins et le Normand. Elle deviendra un Comté appartenant à la famille Hautville.

Avant 1180, elle devient le fief du roi de TANCREDE de SICILE. La dynastie Normande va régner jusqu’en 1200.

Ils laisseront leur place à la maison de SOUABE, puis à celle de BRIENNE et enfin au 14ième siècle ce sera la maison d’ENGHIEN qui va récupérer cette terre.

En 1463, LECCE sera rattachée au royaume de NAPLES. Elle va devenir un centre commercial.

Entre le 15 et le 16ième siècle les OTTOMAN vont dévaster la ville. Face à ces multiples invasions, le Roi Charles Quint va construire un château (il existe toujours) avec ses enceintes défensives.

En 1571, la ligue chrétienne va chasser les turques. C’est à cette période que le style baroque va voir le jour. Entre le 17ième et le 18ième siècle les nouveaux édifices vont être construis dans le style baroque. Grâce à la malléabilité de la pierre, les architectes vont pouvoir sculter, créer des décors…..De multiples palais, églises et couvents vont voir le jour.

En 1656, la peste va ravager la ville. Selon la légende, la peste va disparaître suite au miracle de SAINT ORONZO. Il deviendra le saint patron de la ville. Une colonne sera érigée pour célébrer la fin de la peste.

En 1734, les Autrichiens vont laisser la place au royaume de NAPLES et rebascule à la couronne espagnole. 

Le XIXe siècle sera une période artistique avec un développement urbain de style néoclassique, néo moresque ou néogothique. Toutes ces villas appartiennent à des familles très riches.

En 1861, elle va rallier l’unité Italienne.

Pendant la seconde guerre mondiale les fascistes vont réaliser de grands travaux comme la place SANT’ORONZO, l’amphithéâtre romain sera découvert, des palais anciens seront détruits et des édifices de style fasciste vont voir le jour.

LIEUX A VISITER

Tous ces évennements ont laissé un patrimoine architectural magnifique.

Le MUST est situé dans l’ancien Monastère de SANTA CHIARA.  musée historique qui va de l’époque romaine à nos jours. Il abrite des expositions permanentes de sculptures et des expositions temporaires. Les expositions en cours se trouvent sur le site du musée

La BASILIQUE SANTA CROCE attenante au Palais des CELESTINS sera reconstruite entre 1549 et 1695. Ce monument d’art baroque très riche de décors et ornements.

La Place SANT’ORONZO avec à son centre la colonne de SANT’ORONZO, elle était bordée autre fois de palais anciens. Leur destruction a permis découvrir de nombreux vestiges archéologiques comme : l’amphithéâtre romain.

  • L’AMPHITHEÂTRE ROMAIN de LECCE a été construit entre le 1ier et le 2ième siècle. Il est très bien conservé. Nous pouvons admirer qu’une partie de l’édifice, les fouilles n’ont pas permis de tout dégager. Il est en excellent état de conservation

  

  • La colonne Sant’ Oronzo. Cette colonne marquait autrefois la fin de la voie Appienne et était située à Brindisi. Elle fut offerte par la ville pour rendre hommage au Saint protecteur de Lecce, Saint Oronzo.

 

  • Le Sedile ou PalaggiodelSeggio, Le SEDILE construit par les Vénitiens au 16ième siècle sur la place SANT’ORONZO. Son style Renaissance en fait un très joli édifice. Ne pas oublier l’église de San Marco de style Vénitienne aussi avec son portail surmonté du lion de Saint Marc. C’est ici qu’il faudra se rendre pour obtenir des informations sur les lieux à visiter, car c’est l’office du tourisme
  • On peut aussi découvrir des vestiges du Moyen Âge : La Torre delParco (dont l'intérieur est peint à fresque) et la Torre di Belloluogo, tours médiévales.

 

  • La Porto NAPOLI est l’entrée du centre historique. Elle sera bâtie en 1548 en l’honneur de l’empereur Charles Quint, Son bâtisseur a voulu imiter un arc de triomphe. On peut admirer deux autres portes qui ont été ornée de statues et décorations baroques au 18ième siècle

 

  • Pour les palais, il  faut visiter le PALAZZO DEI CELESTINE un des plus baroques, qui a été  construit entre 1659 et 1695. Il est accolé à la Basilique SANTA CROCE. Aujourd’hui, il est le siège de l’administration départementale. Le centre historique regorge de palais décorés dans le style baroque. Ils étaient les résidences des familles nobles. Au dessus des portails d’entrée il est possible d’admirer les blasons. Ils ont été essentiellement construits entre le 17ième et le 18ième siècle dans un style baroque ou rococo. Certains dates de la Renaissance ? A ce jour, ils abritent des musées, des hôtels de luxe, des administrations. Vous en trouverez plus de 90.

 

  • LE CHATEAU DE LECCE  construit par Charles V sur une ancienne fortification normande. Les différents empereurs vont y mettre leur touche. Le château de Lecce s’inscrit dans une logique de défense contre les multiples attaques, avec des remparts monumentaux, 4 bastions, des courtines et un profond fossé complétant l’ensemble. Principal élément défensif de Lecce, il est aujourd’hui considéré comme un des plus beaux exemples d’architecture militaire des Pouilles. Très bien conservé malgré des salles vides. Mais, il abrite le musée de la CARTAPESTA (musée du papier marché)

 

  • La BASILIQUE SANTA CROCE est un véritable trésor architectural du baroque Leccese dont la construction a durée de 1549 àn1605. Il abrite des œuvres de la Renaissance, un splendite plafond à caisson,  17 autels baroques (de Saint François)
  • Le DUOME fondée par les Normands au 12ième siècle. Sa place est dominée par le CAMPANILE avec ses cinq étages et ses 70m de haut. La cathédrale sera réaménagée au 17ième siècle. La cathédrale renferme 12 chapelles magnifiques. Sa place est entourée d’autres édifices religieux, le Palais Episcopile, ou celui du Séminaire (qui abrite le musée Diocésain et une collection d’œuvres d’argentine).

  • Plusieurs églises méritent le détour : SAINT NICOLA, SAINT CATALDO fondées par les Normands au 12ième siècle. Des voutes recouvertes de fresques de style Renaissance, les deux portails sculptés  et leur coupole d’influence arabe.

  • Une autre Basilique SAINT JEAN BAPTISTE un magnifique édifice de style baroque de Lecce. Date du 17ièmé siècle. Une très jolie façade, ses autels baroques et sa chaire en pierre de Lecce.

  • Pour les passionnés d’églises, ils trouveront leur bonheur avec les 29 édifices religieux.

LA REGION EST CONNUE POUR:

 

  • son vin.
  • Son centre thermal de Santa Cesarea Terme grâce à ses eaux sulfureuses
  • Son Spot de kitesurf grâce à son vent, son soleil, ses vague
  •  l'art du papier mâché depuis le 17-18ième siècle.
  • La Réserve Naturelle de San Cataldo à 20 minutes en voiture de Lecce. Zone protégée située sur la côte Adriatique créée dans les années 70 par le ministère de l’Agriculture. Abrite de nombreux arbres comme des pins et des eucalyptus, ainsi que des animaux sauvages tels que des hérissons, belettes ou renards..
  • Sa puccia : une galette épaisse et croustillante, garnie avec de délicieux produits : jambon cru, huile d’olive, fromage italien, cœur d’artichaut