Génaralités sur le Mexique

La langue officielle est  l’Espagnol. Cependant, l’Anglais est  souvent parlé dans les zones touristiques, car la région est la destination préférée des Américains.

le PESO MEXICAIN est la monnaie officielle . Mais comme dans beaucoup de pays d’Amérique Latine, le Dollars est roi.

Ses plages de sables blanc et surtout ses vestiges Mayas sont les principales activités touristiques de la péninsule.

Costa Maya fait parti de la Péninsule du Yucatan.

 

Costa Maya a été construite pour accueillir les bateaux de croisières. Ils ont reproduit un village mexicain à la Disney. C'est très bien fait. Le terminal regorge de restaurants, boutiques. Des artistes se produisent dans les rues (Les boutiques sont plus chères qu’à Cozumel).

Visitor Center du Mexique

Visitor Center de Costa Maya

 

En sortant du terminal on trouve très facilement des taxis et des tours opérateurs pour visiter la région et ses sites mayas.

 

 

La Civilisation Maya

 

Elle débute vers 2600 avant JC et son apogée se situe vers le IIIème siècle après JC.

Grace aux esclaves, aux prisonniers ainsi qu’aux architectes, les Mayas vont bâtir  de magnifiques cités dans le Yucatan (région sud-est du Mexique), au Honduras, en passant par le Guatemala et Belize.

Les cités les plus importantes :  Tikal, PiedrasNegras au Guatemala, ou encore Palenque et ChichénItzá au Mexique.

Chaque ville a son propre gouvernement et parfois sa propre langue. La société possède trois ordres : la noblesse, le clergé et le peuple. La noblesse et le clergé vivent dans la cité. La cité est aussi un lieu religieux.

Les sacrifices humains font parti de la religion Maya. Car pour les Mayas, les sacrifices permettaient de transporter l’énergie humaine vers le monde des esprits et des dieux. Ceci, pour obtenir un pouvoir surnaturel ou une faveur. L’autosacrifice par saignement, par automutilation était très fréquent. Les enfants (particulièrement les orphelins et les enfants illégitimes achetés pour l’occasion), les prisonniers et les esclaves étaient offerts en sacrifice.

Une civilisation qui maitrisait les mathématiques (Ils créèrent aussi un système mathématique original, en base 20 et utilisant le zéro), l’astronomie (ils suivaient le cycle de Vénus et mirent au point un calendrier solaire de 365 jours), sans oublier l’architecture et un système d’écriture complexe. En outre, ils conçurent un système hiéroglyphique fondé sur des centaines de signes complexes. Ils ont écrit sur différents domaines. Ils écrivaient sur des écorces de ficus, des fibres d’agaves et des peaux d’animaux. Ces codex étaient recouverts d’une peau de jaguar. Ils seront presque tous brulés par les évangélistes.

Dans les cités nous retrouvons des édifices en pierres et en bois: des Pyramides, des observatoires d’astronomie (comme ChichenItza) et de grands monuments (palais, places, des bains de vapeur, fortifications..).

La civilisation maya atteignit son apogée entre l'an 250 et 950 de notre ère, durant la période dite classique. Vers 750, ont compté environ 13 millions d'habitants. Entre 750 et 950, la société implosa.

Cette grande civilisation va finir par disparaître. Les causes  seraient : les guerres entre les cités, l’invasion des européens et les épidémies, mais surtout la sècheresse. Le changement climatique va frapper de plein fouet cette civilisation agricole.

Pour lutter contre ces périodes de sècheresse, ils vont construire des collecteurs d’eau ainsi que des canaux. Mais, les sècheresses à répétition seront à l’origine de l ‘effondrement de la civilisation. Les villes furent abandonnées.

A Voir

Mahahual un village de pêcheurs  à environ 30mn à pied de Costa Maya. On longe la plage pour accéder au village.On passe devant un phare. La promenade est très agréable.

Chacchoben : Cité Maya de 350 avant notre ère. Cette ruine maya est au beau milieu de la jungle. On peut aussi y escalader les escaliers abrupts d’une des ruines. Monter est tout une aventure, mais redescendre peut donner le vertige.

Kohunlich : Ce site maya abrite le masque représentant KinichAhau, le roi du soleil. On se promène au milieu des vestiges. On peut visiter les lieux de vie et religieux.Nous avons eu le plaisir de visité ce site au milieu de la jungle.La visite a été très instructive grace à notre guide qui parlait très bien français (ce qui n'est pas toujours le cas).

 

Un parc d’aventure, le Maya LostMayanKingdom offre des activités d’eau : des glissades d’eau, des tyroliennes et des piscines.

Possibilité de toucher et nager avec les dauphins

Ses plages de sable blanc, ses eaux tièdes et  turquoise en fait la destination préférée des adaptés  du bronzage. Les plongeurs possèdent aussi leur paradis en nageant au milieu de véritables jardins sous marins.

Son récif de corail se trouve à quelques centaines de mètres de la plage.  On vient ici pour y découvrir une nature sauvage et intacte et notamment le Banco Chinchorro, le plus grand atoll corallien de l’hémisphère Nord, qui se situe à environ 40km de la côte. C’est un des meilleurs spots de plongé et de snorkeling des caraïbes.

Loin des rivages se trouve la jungle avec ses réserves naturelles qui abritent des reptiles, oiseaux, mammifères, plantes rares…..Les tours opérateurs proposent des  excursions avec des véhicules tout terrains pour découvrir la région:« dune buggy »